C’est une joie enivrante pour celui qui souffre de détourner les yeux de sa souffrance et de s’oubli Nietzsche Friedrich Wilhelm

Ajouter un commentaire

C’est une joie enivrante pour celui qui souffre de détourner les yeux de sa souffrance et de s’oublier.
Ainsi parlait Zarathoustra (1883-1885)
Citations de Friedrich Wilhelm Nietzsche
Friedrich Wilhelm Nietzsche

Laisser une réponse