C’est trop idéaliste… et, de ce fait, cruel. Dostoïevski Fiodor Mikhaïlovitch