C’est offenser quelquefois les hommes que de leur donner des louanges, parce qu’elles marquent les b Vauvenargues Luc de Clapiers, marquis de

Ajouter un commentaire

C’ est offenser quelquefois les hommes que de leur donner des louanges, parce qu’ elles marquent les bornes de leur mérite; peu de gens sont assez modestes pour souffrir sans peine qu’ on les apprécie.
Réflexions et Maximes (1746)
Citations de Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues
Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues

Laisser une réponse