C’est ma faute – C’est ma faute – C’est ma très grande faute d’orthographe – Voilà comment Prévert Jacques

2 Commentaires

C’ est ma faute
C’ est ma faute
C’ est ma très grande faute d’ orthographe
Voilà comment j’ écris
Giraffe.
Histoires (1946), Mea culpa
Citations de Jacques Prévert
Jacques Prévert

2 réponses à “C’est ma faute – C’est ma faute – C’est ma très grande faute d’orthographe – Voilà comment Prévert Jacques”

  1. citation

    Alicante

    Une orange sur la table
    Ta robe sur le tapis
    Et toi dans mon lit
    Doux présent de la présent
    Fraîcheur de la nuit
    Chaleur de ma vie

    Paris at Night

    Trois allumettes une à une allumées dans la nuit
    La première pour voir ton visage tout entier
    La seconde pour voir tes yeux
    La dernière pour voir ta bouche
    Et l'obscurité tout entière pour me rappeler tout cela
    En te serrant dans mes bras.

    Jacques Prévert

    Répondre
  2. dicocitations

    CROTTER SUR SON CLAVIER – Argot: Expression désignant l'action d'un grammar nazi (i.e. une personne qui aime à débusquer toutes les fautes d'orthographes sur Internet) qui fait lui-même une faute. Sous ses faux airs de Bernard Pivot, aussi bien physiques qu'intellectuels, il n'était toutefois pas à l'abri de crotter sur son clavier (Sarah Hersh, Le petit homme-encyclopédie, 2011)

    CULPAVERT, subst. masc.: Mal-être ressenti par un grammar nazi qui vient de crotter sur son clavier. Tire son origine d'un poème de Jacques Prévert : C'est ma faute ; C'est ma faute ; C'est ma très grande faute d'orthographe ; Voilà comment j'écris ; Giraffe (Jacques Prévert, Mea Culpa, Histoires, éd. Folio 2009)

    Répondre

Laisser une réponse