C’est le sort des pensées d’un grand homme, d’être fécondes non-seulement entre ses mains, mais dans Alembert Jean le Rond d’

C’est le sort des pensées d’un grand homme, d’être fécondes non-seulement entre ses mains, mais dans celles des autres.
Citations de Jean le Rond d’Alembert
Jean le Rond d’Alembert