C’est bien agréable une langue dont on ne comprend rien… C’est comme un brouillard aussi qui vadro Céline Louis-Ferdinand Destouches, dit

C’est bien agréable une langue dont on ne comprend rien… C’est comme un brouillard aussi qui vadrouille dans les idées… C’est bon, y a pas meilleur… C’est admirable tant que les mots ne sortent pas du rêve…
Mort à crédit (1936)
Citations de Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline
Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.