C’est ainsi qu’était mon village hier : on aurait dit que quelqu’un l’avait vidé de cette substan Prilepine Zakhar

Ajouter un commentaire

C’est ainsi qu’était mon village hier : on aurait dit que quelqu’un l’avait vidé de cette substance dorée que lui donnait le mois d’août, et qu’il ne restait plus que la grisaille et les mouches.
Des chaussures remplies de vodka chaude (2011)
Citations de Zakhar Prilepine
Zakhar Prilepine

Laisser une réponse