Céder à son malheur – Est l’effet d’une âme commune: – Modeste au sein de la grandeur, – Tr Favart Charles Simon

Céder à son malheur
Est l’effet d’une âme commune:
Modeste au sein de la grandeur,
Tranquille et fier dans l’infortune,
C’est à ces traits qu’on connaît un grand coeur.
Les Trois Sultanes (1761)
Citations de Charles Simon Favart
Charles Simon Favart

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.