Brusquement un coup de fouet le cingla, le sang lui monta au visage; car voici qu’il l’avait vue nue Courteline Georges Moinaux, dit Georges

Ajouter un commentaire

Brusquement un coup de fouet le cingla, le sang lui monta au visage; car voici qu’ il l’ avait vue nue.
Messieurs les ronds-de-cuir (1893)
Citations de Georges Moinaux, dit Georges Courteline
Georges Moinaux, dit Georges Courteline

Laisser une réponse