Brume: le monde y repose encore. – Bois et prairies rêvent encore. – Bientôt, quand tomberont les vo Mörike Eduard

Ajouter un commentaire

Brume: le monde y repose encore. – Bois et prairies rêvent encore. – Bientôt, quand tomberont les voiles, – Tu retrouveras le ciel bleu; – Le monde atténué, qu’ exaltera l’ automne, – Ruissellera d’ or chaleureux.
Matin de Septembre
Citations de Eduard Mörike
Eduard Mörike

Laisser une réponse