Beaux yeux de mon enfant, par où filtre et s’enfuit – Je ne sais quoi de bon, de doux comme la Nu Baudelaire Charles

Ajouter un commentaire

Beaux yeux de mon enfant, par où filtre et s’ enfuit
Je ne sais quoi de bon, de doux comme la Nuit!
Les Epaves (1866)
Citations de Charles Baudelaire
Charles Baudelaire

Laisser une réponse