Avec les béguines, dans la bonne odeur des coiffes empesées et fraîchement repassées, on se penchait Lilar Suzanne

Avec les béguines, dans la bonne odeur des coiffes empesées et fraîchement repassées, on se penchait sur des reprises si fines qu’il fallait user de la loupe pour les retrouver.
A la recherche d’une enfance (1979)
Citations de Suzanne Lilar
Suzanne Lilar

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.