Autrefois on rêvait de posséder le coeur de la femme dont on était amoureux; plus tard, sentir qu’on Proust Marcel

Ajouter un commentaire

Autrefois on rêvait de posséder le coeur de la femme dont on était amoureux; plus tard, sentir qu’ on possède le coeur d’ une femme peut suffire à vous en rendre amoureux.
A la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann (1913)
Citations de Marcel Proust
Marcel Proust

Répondre à dicocitations

Cliquez ici pour annuler la réponse.

Autrefois on rêvait de posséder le coeur de la femme dont on était amoureux; plus tard, sentir qu’on Proust Marcel

1 Commentaire

Autrefois on rêvait de posséder le coeur de la femme dont on était amoureux; plus tard, sentir qu’ on possède le coeur d’ une femme peut suffire à nous en rendre amoureux.
A la recherche du temps perdu (1918), Du côté de chez Swann
Citations de Marcel Proust
Marcel Proust

Une réponse à “Autrefois on rêvait de posséder le coeur de la femme dont on était amoureux; plus tard, sentir qu’on Proust Marcel”

  1. dicocitations

    Se donner n'a de sens que si l'on se possède. – Ou sinon, on se donne pour échapper à sa misère. On ne peut donner que ce qu'on a. Être son propre maître avant de baisser les armes.

    Carnets, Albert Camus

    Répondre

Répondre à dicocitations

Cliquez ici pour annuler la réponse.