Automne, automne, adieux de l’Adieu! – La tisane bout, noyant mon feu; – Le vent m’époumone – A reve Laforgue Jules

Automne, automne, adieux de l’Adieu! – La tisane bout, noyant mon feu; – Le vent m’époumone – A reverdir la bûche où mon grand coeur tisonne.
Les Complaintes (1885)
Citations de Jules Laforgue
Jules Laforgue

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.