Aussi le monde ne lui importait-il presque plus. Il voyait à peine les paysages. Et il n’aurait pas Romains Louis Farigoule, dit Jules

Aussi le monde ne lui importait-il presque plus. Il voyait à peine les paysages. Et il n’aurait pas été moins heureux sur le plateau d’Orléans. Car trois copains qui s’avancent sur une ligne n’ont besoin de personne, ni de la nature, ni des dieux.
Les Copains (1913)
Citations de Louis Farigoule, dit Jules Romains
Louis Farigoule, dit Jules Romains

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.