Au moins tu sais, toi, océan, – Qu’il est inutile – De rêver ta fin. Guillevic Eugène

Au moins tu sais, toi, océan, – Qu’il est inutile – De rêver ta fin.
Carnac
Citations de Eugène Guillevic
Eugène Guillevic