Au grand dégoût de la jeunesse cruelle, la vie marque les corps de ses traces et cicatrices. Guilleaumes Bernard Willems-Diriken, dit Romain

1 Commentaire

Au grand dégoût de la jeunesse cruelle, la vie marque les corps de ses traces et cicatrices.
Le Bûcher des Illusions, Solitudes (2004)
Citations de Bernard Willems-Diriken, dit Romain Guilleaumes
Bernard Willems-Diriken, dit Romain Guilleaumes

Une réponse à “Au grand dégoût de la jeunesse cruelle, la vie marque les corps de ses traces et cicatrices. Guilleaumes Bernard Willems-Diriken, dit Romain”

  1. dicocitations

    Tout le monde porte, à des degrés divers, les marques d'une métamorphose après une tragédie, un renoncement, un drame familial. Que cela soit volontaire ou subi, l'effet est identique. A chacun de voir ce qu'il fait de ces expériences dont il sortira grandi ou anéanti, plus fort ou plus faible.

    Le Dernier Testament, Philip Le Roy

    Répondre

Laisser une réponse