Au fil des jours ordinaires, les yeux perdent leur acuité et l’âme sa résonance. Allard Lionel

Ajouter un commentaire

Au fil des jours ordinaires, les yeux perdent leur acuité et l’ âme sa résonance.
Au fin bout de l’espoir (1972)
Citations de Lionel Allard
Lionel Allard

Laisser une réponse