Au dehors, s’étendait la mer légère des colzas sur lesquels le mois de mai mettait sa poussière d’or Jaloux Edmond

Au dehors, s’étendait la mer légère des colzas sur lesquels le mois de mai mettait sa poussière d’or.
Le dernier jour de la Création (1935)
Citations de Edmond Jaloux
Edmond Jaloux

3 Comments

  1. Cochonfucius juin 5, 2012
    • Esther juin 5, 2012
      • Cochonfucius juin 5, 2012

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.