Arriston de Chio disait que ceux qui quittaient la Philosophie pour s’adonner aux Mathématiques ress Méré Antoine Gombaud, chevalier de

Arriston de Chio disait que ceux qui quittaient la Philosophie pour s’adonner aux Mathématiques ressemblaient aux amoureux de Pénélope, qui ne pouvant jouir d’abord de leurs maîtresses, courtisaient les servantes.
Maximes, sentences et réflexions morales et politiques, 91
Citations de Antoine Gombaud, chevalier de Méré
Antoine Gombaud, chevalier de Méré

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.