Arbres – chevaux sauvages et sages – à la crinière verte – au grand galop discret – dans Prévert Jacques

1 Commentaire

Arbres
chevaux sauvages et sages
à la crinière verte
au grand galop discret
dans le vent vous piaffez
debout dans le soleil vous dormez
et rêvez.
Arbres (1976)
Citations de Jacques Prévert
Jacques Prévert

Une réponse à “Arbres – chevaux sauvages et sages – à la crinière verte – au grand galop discret – dans Prévert Jacques”

  1. Cochonfucius

    Le galop des arbres est discret, car il est silencieux.

    Répondre

Laisser une réponse