Après cette observation, Luizzi se posa commodément dans son fauteuil, comme un abonné de cabinet de Soulié Frédéric

Ajouter un commentaire

Après cette observation, Luizzi se posa commodément dans son fauteuil, comme un abonné de cabinet de lecture, à qui l’ on a envoyé la nouvelle, le conte ou le roman à la mode.
Les mémoires du diable (1837)
Citations de Frédéric Soulié
Frédéric Soulié

Laisser une réponse