Applaudir quelqu’un, c’est presque lui serrer la main. C’est parce qu’on ne peut pas toucher sa main Guitry Sacha

Applaudir quelqu’un, c’est presque lui serrer la main. C’est parce qu’on ne peut pas toucher sa main à lui qu’on frappe, soi, dans les deux siennes.
Les desseins de la providence
Citations de Sacha Guitry
Sacha Guitry