- Dico – Citations - https://www.dico-citations.com -

Alors dans ce taillis sauvage
Les poils poussaient par les sillons
Et sous leur virginal o Verne Jules

Alors dans ce taillis sauvage
Les poils poussaient par les sillons
Et sous leur virginal ombrage
Passaient de jolis morpions.
Destin fatal ! Un doigt nubile
Un soir par là vint s’ égarer
Et de sa phalange mobile
Frotter, racler et labourer…
Lamentations d’un poil de cul de femme (1854) [1]
Citations de Jules Verne [2]
Jules Verne [3]