Ainsi il ne perdra pas la face. Depuis le dernier coolie jusqu’au premier mandarin, il s’agit de ne Michaux Henri

Ainsi il ne perdra pas la face. Depuis le dernier coolie jusqu’au premier mandarin, il s’agit de ne pas perdre la face, leur face de bois, mais ils y tiennent et en effet, n’y ayant pas de principes, c’est la face qui compte.
Un barbare en Asie (1933)
Citations de Henri Michaux
Henri Michaux

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.