Ainsi Descartes l’a regardé (un corps céleste) comme ayant été autrefois un soleil, obscurci et étou Alembert Jean le Rond d’

Ainsi Descartes l’a regardé (un corps céleste) comme ayant été autrefois un soleil, obscurci et étouffé depuis par une croûte épaisse dont il s’est couvert.
Abus de la critique
Citations de Jean le Rond d’Alembert
Jean le Rond d’Alembert

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.