Aimer, c’est vivre dangereusement. L’Italien de la Renaissance risquait naturellement l’amour, comme Blum Léon

2 Commentaires

Aimer, c’ est vivre dangereusement. L’ Italien de la Renaissance risquait naturellement l’ amour, comme il risquait le poison ou le coup de dague; il savait aimer avec audace, méfiance et secret.
Stendhal et le Beylisme (1914)
Citations de Léon Blum
Léon Blum

2 réponses à “Aimer, c’est vivre dangereusement. L’Italien de la Renaissance risquait naturellement l’amour, comme Blum Léon”

  1. dicocitations

    Méfiez-vous des beaux jours. Le mal frappe aussi par les plus beaux jours. Peut-être est-ce le bien-être qui nous rend imprudents. Méfiez-vous des projets trop arrêtés. Votre regard se focalise sur eux, et c'est alors que, juste en dehors de votre champ de vision, il se produit quelque chose.

    La chambre écarlate, Nicci French
    ( p.9, Flammarion )

    Répondre
  2. Esther

    La vie est dangereuse

    Répondre

Laisser une réponse