Ah ! malheur à celui qui laisse la débauche
Planter son clou de fer sous sa mamelle gauche ! Musset Alfred de

Ajouter un commentaire

Ah ! malheur à celui qui laisse la débauche
Planter son clou de fer sous sa mamelle gauche !
Le coeur d’ un homme vierge est un vase profond ;
La mer a beau passer quand la tache est au fond.
Premières Poésies (1828-1835), A quoi rêvent les jeunes filles
Citations de Alfred de Musset
Alfred de Musset

Laisser une réponse