Ah mais, sa femme la Thérèse disait tout le temps «quand l’un de nous deux mourra, je serai inconsol Sémonin Laurence

Ah mais, sa femme la Thérèse disait tout le temps «quand l’un de nous deux mourra, je serai inconsolable!»
La Madeleine Proust à Paris (1987)
Citations de Laurence Sémonin
Laurence Sémonin

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.