Ah! ce vide! ce vide épouvantable que je sens là dans mon sein! Souvent je me sis: si je pouvais, ne Goethe Johann Wolfgang von

Ah! ce vide! ce vide épouvantable que je sens là dans mon sein! Souvent je me sis: si je pouvais, ne serait-ce qu’une fois, la serrer sur mon coeur, tout ce vide serait oublié.
Les Souffrances du jeune Werther (1774)
Citations de Johann Wolfgang Goethe
Johann Wolfgang Goethe

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.