A travers les ruelles sans soleil se glisse la Pauvreté aux yeux affamés, et le Péché à la face rava Wilde Oscar

Ajouter un commentaire

A travers les ruelles sans soleil se glisse la Pauvreté aux yeux affamés, et le Péché à la face ravagée la suit de tout près.
Une maison de grenades (1891), Le jeune Roi
Citations de Oscar Wilde
Oscar Wilde

Laisser une réponse