A seize ans, j’aimais les filles. Comme j’étais beau, elles me le rendaient bien. Cela dura jusqu’au Herbart Pierre

A seize ans, j’ aimais les filles. Comme j’ étais beau, elles me le rendaient bien. Cela dura jusqu’ au jour où je m’ aperçus que leur plaisir ne ressemblait pas au mien.
L’Age d’or (1953)
Citations de Pierre Herbart
Pierre Herbart

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.