A quoi bon reprendre ce travail? C’est qu’à mon insu, sans doute, j’y trouvais un soulagement. Mauriac François

Ajouter un commentaire

A quoi bon reprendre ce travail? C’ est qu’ à mon insu, sans doute, j’ y trouvais un soulagement.
Le Noeud de vipères (1932)
Citations de François Mauriac
François Mauriac

Laisser une réponse