A peine peuvent-ils souffrir que l’Eglise soit dans l’éclat où elle est maintenant; ils voudraient q Bourdaloue Louis

A peine peuvent-ils souffrir que l’Eglise soit dans l’éclat où elle est maintenant; ils voudraient qu’elle fût aussi dépendante des puissances temporelles, aussi pauvre et aussi abjecte qu’elle l’était du temps des premiers Césars.
Sermons pour les dimanches, tome IV
Citations de Louis Bourdaloue
Louis Bourdaloue

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.