A nos âges, le passé est un abîme béant où il est mortellement doux de se laisser glisser. Tournier Michel

Ajouter un commentaire

A nos âges, le passé est un abîme béant où il est mortellement doux de se laisser glisser.
Journal extime (2002)
Citations de Michel Tournier
Michel Tournier

Laisser une réponse