A ne voir que sa bouche contractée, ses sourcils plissés, on pouvait croire qu’elle était en proie à Proust Marcel

A ne voir que sa bouche contractée, ses sourcils plissés, on pouvait croire qu’elle était en proie à la torture d’un mal.
Jean Santeuil (1896-1904)
Citations de Marcel Proust
Marcel Proust

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.