A marcher sur une corde raide, on finit toujours un jour ou l’autre par se casser la figure. Tessarech Bruno

Ajouter un commentaire

A marcher sur une corde raide, on finit toujours un jour ou l’autre par se casser la figure.
La machine à écrire (1996)
Citations de Bruno Tessarech
Bruno Tessarech

Laisser une réponse