A la suite de quoi ma mère s’enfermait dans le mutisme. Gide André

A la suite de quoi ma mère s’enfermait dans le mutisme.
Si le grain ne meurt (1926)
Citations de André Gide
André Gide