A frotter, jour après jour, les barreaux de sa cage pour la rendre plus attrayante et à s’y cogner l Saint-Onge Paule

A frotter, jour après jour, les barreaux de sa cage pour la rendre plus attrayante et à s’y cogner le nez le reste du temps, l’oiseau finit-il par en oublier sa chanson…
La Maîtresse
Citations de Paule Saint-Onge
Paule Saint-Onge