- Dico – Citations - https://www.dico-citations.com -

A elle qui gagnait sa vie en tapant à la machine toute la journée, sa joie était de se changer, la n Leiris Michel

A elle qui gagnait sa vie en tapant à la machine toute la journée, sa joie était de se changer, la nuit, en clavier que son amant manipulait.
Le Ruban au cou d’Olympia (1981) [1]
Citations de Michel Leiris [2]
Michel Leiris [3]