A dix-huit ans, le feu de l’amour s’allume; à vingt ans, il éclate et s’enflamme; à trente, il brûle Tournier Achille

Ajouter un commentaire

A dix-huit ans, le feu de l’ amour s’ allume; à vingt ans, il éclate et s’ enflamme; à trente, il brûle; à quarante, il se consume; à cinquante, il fume sous la cendre et à soixante; il n’ est plus que cendres.
Pensées d’automne (1921)
Citations de Achille Tournier
Achille Tournier

Laisser une réponse