Une femme pourtant venait chaque semaine. Elle connaissait les Gitans depuis près d’une année sans a Ferney Cécile Gavriloff, dite Alice

Ajouter un commentaire

Une femme pourtant venait chaque semaine. Elle connaissait les Gitans depuis près d’une année sans avoir vaincu leur sauvagerie. C’était la responsable d’une bibliothèque. Elle pensait que les livres sont nécessaires comme le gîte et le couvert.
Grâce et dénuement (1997)
Citations de Cécile Gavriloff, dite Alice Ferney
Cécile Gavriloff, dite Alice Ferney

Laisser une réponse