Rellonen huma prudemment l’air. Aucun doute. Son épouse sentait la vieille femme aigrie. C’était une Paasilinna Arto

Ajouter un commentaire

Rellonen huma prudemment l’air. Aucun doute. Son épouse sentait la vieille femme aigrie. C’était une odeur qui ne partait pas au lavage.
Petits suicides entre amis (2003)
Citations de Arto Paasilinna
Arto Paasilinna

Laisser une réponse