Qui prend le passé pour racine,
A pour feuillage l’avenir. Hugo Victor

Ajouter un commentaire

Qui prend le passé pour racine,
A pour feuillage l’avenir.
Les Rayons et les Ombres (1840), Fonction du poète
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Laisser une réponse