Puissent les vallées devenir vos rues, les sentiers de verdure vos venelles, pour que vous vous cher Gibran Khalil

Ajouter un commentaire

Puissent les vallées devenir vos rues, les sentiers de verdure vos venelles, pour que vous vous cherchiez les uns les autres dans les vignes, et que vous en reveniez avec, dans vos vêtements, le parfum de la terre.
Le Prophète (1923)
Citations de Khalil Gibran
Khalil Gibran

Laisser une réponse