Novalis, disait Maeterlinck, «souriait aux choses avec une indifférence très douce, il regardait le Guitton Jean

Ajouter un commentaire

Novalis, disait Maeterlinck, «souriait aux choses avec une indifférence très douce, il regardait le monde avec la curiosité attentive d’ un ange inoccupé».
Le Travail intellectuel (1951)
Citations de Jean Guitton
Jean Guitton

Laisser une réponse