Non, mon père, dit-il, je me fais une autre idée de l’amour. Et je refuserai jusqu’à la mort d’aimer Camus Albert

Ajouter un commentaire

Non, mon père, dit-il, je me fais une autre idée de l’amour. Et je refuserai jusqu’à la mort d’aimer cette création où des enfants sont torturés.
La Peste (1947)
Citations de Albert Camus
Albert Camus

Laisser une réponse