N’oubliez pas que la pudeur est un bouclier contre l’oeil de l’impur. Et lorsque l’impur ne sera plu Gibran Khalil

Ajouter un commentaire

N’oubliez pas que la pudeur est un bouclier contre l’oeil de l’impur. Et lorsque l’impur ne sera plus, que deviendra la pudeur, sinon une entrave et une souillure de l’esprit ?
Le Prophète (1923)
Citations de Khalil Gibran
Khalil Gibran

Laisser une réponse