N’oublie jamais que les mâchoires du requin développent une pression de 3 tonnes au centimètre carré Brussolo Serge

Ajouter un commentaire

N’ oublie jamais que les mâchoires du requin développent une pression de 3 tonnes au centimètre carré. C’ est comme d’ être pris dans une presse hydraulique. La chair compressée éclate comme celle d’ une saucisse qu’ on serrerait entre ses doigts.
Baignade accompagnée (1999)
Citations de Serge Brussolo
Serge Brussolo

Laisser une réponse