Mais la mort changeait peu de choses à cette intimité qui depuis des années se passait de présence l Yourcenar Marguerite

Ajouter un commentaire

Mais la mort changeait peu de choses à cette intimité qui depuis des années se passait de présence l’impératrice restait ce qu’elle avait toujours été pour moi : un esprit, une pensée à laquelle s’était mariée la mienne.
Mémoires d’Hadrien (1951)
Citations de Marguerite Yourcenar
Marguerite Yourcenar

Laisser une réponse